LE ROI ALBERT I

Albert, Léopold, Clément, Marie, Meinrad, cinquième enfant du Prince Philippe, Comte de Flandre et frère de Léopold II, et de la Princesse Marie de Hohenzollern-Sigmaringen nait à Bruxelles le 8 avril 1875. Albert, logiquement, n'aurait jamais du régner. En effet, Léopold II a eu un fils, qui décédera en 1869. N'ayant pas d'autre fils, c'est donc son frère, Philippe, qui devient Duc de Brabant. Mais ce dernier renonce à ses droits à la succession. Suite à ce renoncement, c'est son fils, Baudouin, qui reprend le titre de Duc de Brabant. Mais celui décédera à son tour en 1891. La dernière possibilité sera donc Albert, qui devient de facto, Duc de Brabant et héritier du trône.
Le 2 octobre 1900, il épouse Elisabeth von Wittelsbach (1876-1965), Duchesse en Bavière, fille du Duc Charles-Théodore en Bavière et de Marie-Josée de Bragance. Elle est la filleule de l'Impératrice Elisabeth d'Autriche dite Sissi. Ils auront 3 enfants: Léopold (futur Léopold III) (1901-1983), Charles-Théodore (1903-1983) (futur Régent du Royaume) et Marie-José (future Reine d'Italie)(1906-2001).
Il suivra le cursus normal d'un héritier du trône de Belgique, c'est-à-dire des études scientifiques et l'entrée à l'Ecole Royale Militaire. Il monte sur le trône le 23 décembre 1909.
La guerre 1914-1918 va faire de lui un héros. Tout d'abord, le 4 août 1914, Il refuse le passage des armées allemandes sur le sol belge. Ensuite, Ses soldats vont être héroïques tout au long de la guerre car ils sont pauvrement équipés. Le Roi Albert va défendre becs et ongles avec ses soldats le petit territoire belge qui reste et refusera de s'associer aux offensives catastrophiques des généraux français qui coûtèrent à la France des centaines de miiliers de tués à chaque bataille. Lors de l'offensive finale, il reçut le commandement d'un groupe d'armées, preuve qu'il savait commander. Albert devint pour l'histoire le Roi Chevalier et/ou le Roi Soldat. Après la guerre, il supprima les références allemandes de la Dynastie et cette Dynastie portera désormais le nom "de Belgique". Dès la fin de la guerre, il va transformer l'Université de Gand en Université flamande. Il crée le Fonds National de la Recherche Scientifique (FNRS) bien connu de part le Télévie, réalise l'introduction du suffrage universel, l'égalité effective des deux langues nationales et la reconnaissance de la liberté syndicale et l'extension de la législation sociale.
Il mourra tragiquement le 17 février 1934 en chutant d'un rocher à Marche-les-Dames (près de Namur). Des milliers de soldats de toutes les nations vinrent lui rendre un dernier hommage.
La famille du Roi Albert I (cliquez ici)
Retour aux chapitres
Copyright © 2017 Michel CAILLET - Tous droits réservés